Comité National de Liaison des Régies de Quartier (CNLRQ)

logo Comité National de Liaison des Régies de Quartier
Comité National de Liaison des Régies de Quartier
Mr Karel TRAPP correspondant régional – Régie des Quartiers de Belfort, 
3 rue Parant 90000 Belfort.
Tél : 03 84 22 52 43 / Mob : 06 60 64 08 45
Le Comité National de Liaison des Régies de Quartier (CNLRQ) regroupe 140 Régies. Son organisation est démocratique. Il assure une triple mission d’animation, de représentation et de développement. Son fonctionnement est basé sur l’échange, le partage des compétences, le transfert des savoir-faire et la réciprocité. 
Son projet - conforter la dynamique de citoyenneté active orchestrée par les Régies - en fait un acteur atypique entre Insertion par l’Activité Economique, Education Populaire et acteur de l’Economie Solidaire. Il se définit comme un dispositif partenarial et territorialisé de lutte contre les exclusions. 
Les associations Régies de Quartier et de Territoire reposent sur le triptyque fondateur composé d’habitants, d’élus et de bailleurs sociaux. Ensemble, ils interviennent sur la gestion de leur territoire
Les habitants sont au cœur du projet de citoyenneté de la Régie. Ils se situent à trois niveaux : bénéficiaires des emplois offerts, bénéficiaires des prestations réalisées et membres des instances dirigeantes. 
 
Les habitants sont mobilisés au titre de leur « légitimité d’usage » 
La présence des élus de la collectivité vise à repenser les modes de gestion urbaine favorisant les logiques de cogestion et privilégiant la participation citoyenne des habitants. 
 
Les élus sont mobilisés au titre de leur « légitimité politique » 
Les bailleurs sociaux contribuent à l’aménagement des territoires et sont propriétaires des logements locatifs destinés aux habitants. 
 
Les organismes de logements sociaux sont mobilisés au titre de leur « légitimité patrimoniale » 
Les Régies de Quartier sont partie prenante de l’IAE. Plus largement, elles sont opératrices du développement local. Leurs missions sur un territoire, reposent sur une triple finalité, économique, sociale et politique. 
  • Acteurs économiques à part entière sur des activités de gestion technique urbaine dont le but est d’améliorer le cadre de vie des territoires d’intervention, elles recrutent les habitants, avec une attention prioritaire portée aux groupes sociaux les plus vulnérables. 
  • L’implication et la responsabilisation des habitants contribue à un mieux vivre ensemble par le développement du lien social et la construction d’une citoyenneté active. 
  • Actrices de l’Insertion par l’Activité Economique, elles sont conventionnées par l’Etat. 
  • Leur modèle socio-économique est spécifique. 
En Bourgogne Franche-Comté, dix Régies de quartier et de Territoire agissent, essentiellement sur les quartiers de la Politique de la Ville. Plus de 800 personnes sont salariées par an pour un volume de 375 ETP. 70% relèvent de dispositifs d’insertion, 56% sont bénéficiaires du RSA. Leur Chiffre d’Affaires cumulé représente 8 M€ et la masse salariale globale 10 M€.